Nous rejoindre

June Partners recrute les meilleurs talents pour relever les défis de nos clients

Nos équipes jouent un rôle clé pour le développement de notre cabinet et auprès de nos clients. Les hommes et femmes de June Partners constituent notre principal actif.

C’est la raison pour laquelle June Partners apporte un soin particulier au recrutement et au développement des compétences de chaque collaborateur du cabinet.

Postuler

June Partners recrute des profils seniors et managers pour renforcer ses équipes et assister nos clients dans leurs projets de transformation et de retournement.

Vous souhaitez rejoindre June Partners, envoyez votre candidature spontanée : recrutement@june-partners.com

Nos Offres

3 Questions à Emilie Thevenet

Manager chez June Partners



- Quel est ton parcours professionnel ?

A la fin de mon école de commerce, l’ESG - Ecole Supérieure de Gestion, je suis rentrée chez EY pour réaliser un stage au sein de la branche Conseil. Après cette expérience réussie, j’ai décidé de poursuivre ma carrière dans le conseil en intégrant le département Working Capital Management : les missions y étaient diversifiées et très opérationnelles. En 2005 je faisais donc partie de l’équipe BFR en tant qu’assistante et cela durant 3 ans. Lorsque l’occasion s’est présentée, j’ai suivi une partie de l’équipe chez Duff & Phelps, pour ensuite en 2013, me lancer avec eux dans l’aventure June Partners !

Pourquoi avoir rejoint un cabinet et avoir suivi l’aventure June Partners ?

Ce qui m’intéresse est véritablement l’activité de cabinet de conseil, et ce depuis toujours.

Avoir une mission pendant 6 mois, un an puis une autre, changer de secteurs d’activité, d’équipes de travail ou de contextes, est une véritable richesse de notre métier. A chaque mission, vous êtes amenés à travailler dans des environnements ou sur des problématiques variées, aux côtés d’équipes qui ont des approches ou des visions différentes. Il est donc nécessaire de s’adapter continuellement, tant aux interlocuteurs qu’aux contextes ; chaque mission est un nouveau challenge à relever où tout est à rebâtir. Notre rôle est de surperformer sur chacune de nos missions, ce qui est très motivant et passionnant.

Aujourd’hui, la force de June Partners, et notamment de l’équipe Performance Financière à laquelle j’appartiens, est l’esprit de travail. Nous sommes un cabinet à dimension humaine, de véritables opérationnels et avons une grande autonomie sur chacune de nos missions.

Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

Comme évoqué précédemment, je fais partie de l’équipe Performance Financière. Nous accompagnons nos clients dans leur transformation financière en intégrant une approche très orientée « Cash », en lien avec les problématiques d’optimisation du BFR. De fait, j’interviens sur les cycles Clients, Fournisseurs et Stocks et de manière opérationnelle. Nous établissons dès le départ un premier contact avec les équipes (le management mais aussi les opérationnels) et appréhendons leur niveau de compétence, leurs profils ainsi que leur appétence au changement. Ces éléments sont essentiels si l’on souhaite insuffler la transformation et les faire adhérer au projet.

Nous formalisons ensuite une feuille de route et accompagnons dans la mise en œuvre. Etant aussi très opérationnelle, je travaille donc au côté des équipes sur des sujets de réorganisation ou création de nouveau département, de révision ou mise en place de nouveaux processus, d’ajustement ou mise en place de nouveaux outils, voire si nécessaire, de recherche et mise en place de financement.

3 Questions à Nicolas Horaist

Directeur chez June Partners



- Quel est ton parcours professionnel ?

A ma sortie d’HEC, en 2004, j’ai été recruté au poste de chargé de mission pour le directeur général de Groupama à Londres. Pendant 3 ans, j’ai accompagné les projets et le développement (acquisitions) de la filiale anglaise du groupe.

Puis, en 2006, j’ai rejoint Diadeis, PME française de services sous LBO, au poste de directeur financier. Mes missions ont été variées et passionnantes : dans un premier temps la société a connu des difficultés et nous avons restructuré et levé des fonds. Puis j’ai accompagné le développement de la société : le CA a triplé en 3 ans, grâce à 2 acquisitions ciblées et au développement de l’activité Packaging. En 2010-2011, j’ai piloté la séparation de la société en deux pôles d’activité, ainsi que la cession du pôle Numérisation à Numen Europe.

En 2012, j’ai rejoint Duff & Phelps en tant que Consultant et j’ai donc été là pour le lancement et l’aventure de June Partners en décembre 2013 !

Pourquoi avoir rejoint un cabinet et avoir suivi l’aventure June Partners ?

Curieux de nature et passionné par le monde de l’entreprise, je souhaitais intervenir sur des missions variées tant en termes de contenu que d’environnement. Le rôle de consultant m’offre la possibilité de mettre en pratique mes expertises financières et de gestion de projet et de répondre à des problématiques complexes, c’est très stimulant.

June Partners est un cabinet à taille humaine, et dynamique, j’ai été séduit par l’approche très pragmatique et opérationnelle : nous sommes avant tout des hommes (et des femmes) d’entreprise.

Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

En tant que Directeur chez June Partners, j’interviens sur des missions de définition et de mise en œuvre de projet de transformation dans des contextes souvent compliqués principalement pour des ETI ou filiales de grands groupes. Après un diagnostic social, financier et organisationnel approfondi, nous les accompagnons dans leur transformation. Pour cela nous nous appuyons sur les équipes du client et sur les ressources du cabinet : finance, ressources humaines, systèmes d’information, comptabilité, commerce ou opérations.

Au-delà de l’implication sur ces missions, la philosophie du cabinet nous permet de participer activement à la vie de l’entreprise : recrutement, rencontres avec les prospects, propositions commerciales… Passionné de voile je me suis par exemple impliqué dans le partenariat avec Yvan Bourgnon en 2015.

3 Questions à Jacques d'Armaillé

Manager chez June Partners



- Quel est ton parcours professionnel ?

Afin de combler l’une de mes passions, j’ai commencé tout d’abord par une Maitrise d’histoire ! Puis, j’ai été diplômé de Sciences-Pô Paris, option Ressources Humaines. Avant de rejoindre les équipes de June Partners, j’ai occupé pendant une quinzaine d’années des fonctions RH opérationnels sur des sites de production ou dans des directions, au sein de groupes français et internationaux (Transport/logistique, BTP, industrie essentiellement).

- Pourquoi avoir alors rejoint June Partners ?

Pour être honnête, je me destinais plutôt à une évolution en entreprise. Rejoindre le conseil était tout sauf une évidence pour moi. Mes premiers contacts avec June Partners se sont produits à une époque où je souhaitais donner une inflexion à ma carrière, d’avantage dans la construction de stratégies de direction, dans un esprit « Business Partner », tout en conservant une forte dimension opérationnelle.
J’ai retrouvé cette équation dans l’approche du cabinet. J’ai été aussi séduit par la forte orientation success, et le niveau d’expertise mis en œuvre. Les collaborateurs du cabinet connaissent l‘entreprise ; ils en parlent le langage ; beaucoup y ont travaillé en tant que salarié. Nous évitons ainsi les discours « y’a qu’à faut qu’on » et les litanies conceptuelles, au profit d’une approche pragmatique et professionnelle qui sait parler à nos clients.

* Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

J’apporte mon expérience au Pôle Opérations.

Cela se traduit d’abord à travers des missions d’expertise RH. Nous accompagnons des Directions d’entreprise dans leur recherche d’optimisation (audit paie, négociation d’entreprise sur le temps de travail par ex), depuis la conception d’un projet jusqu’à sa réalisation et son évaluation

D’autre part, dans le cadre d’interventions plus conséquentes, par exemple lorsque le cabinet prend le mandat de direction d’une entreprise, j’interviens au sein d’une équipe June pluridisciplinaire. J’amène alors mon expertise, mon grain de sel RH, au service d’un projet de développement ou de retournement d’entreprise. Car c’est aussi cela, la force de June : faire collaborer des professionnels de leur métier pour intervenir de manière globale et opérationnelle. A ce titre, nous pouvons recourir à des outils d’aide à la décision tels que le diagnostic social, ou le BBZ qui est un outil maison de modélisation de l’exploitation d’une entreprise.

Je peux être également sollicité pour assurer temporairement le mandat d’une Direction RH. Je suis dans ce cas pleinement intégré dans le CODIR de l’entreprise et j’assume alors complètement la fonction dans toutes ses dimensions.

3 Questions à Olivier Brom

Manager chez June Partners



- Quel est ton parcours professionnel ?

Après un Mastère en Finance, j’ai démarré ma carrière dans le M&A au sein d’une banque d’affaires parisienne. Pendant 4 ans, j’ai travaillé sur plusieurs dossiers de tous types de secteurs : industrie, automotive, telecom, retail… A la suite de cette expérience très riche, j’ai participé à un projet entrepreneurial dans la restauration avant de revenir à mon parcours initial le M&A et de rejoindre une boutique small et mid cap.

- Pourquoi avoir alors rejoint June Partners ?

Voulant capitaliser ma double expérience entreprises et conseils, rejoindre June Partners était pour moi une très belle opportunité. L’approche du cabinet très opérationnelle sur l’expertise Corporate Finance, m’a beaucoup séduit, notamment avec son offre d’externalisation de la fonction M&A.

* Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

Au sein du pôle corporate finance nous avons donc une approche très opérationnelle, et en mode gestion de projet avec une approche plug & play. Nous accompagnons nos clients sur des opérations de build up, carve out… depuis l’amont de la transaction jusqu’à la phase d’intégration (assistance à la rédaction de la stratégie, screening des cibles/acquéreurs, préparation des actifs, gestion sous la responsabilité du client de l’ensemble du process : comprenant l’intégration opérationnelle voire la sortie avec la participation à la rédaction et la mise en place des TSA…). Nous constatons aujourd’hui qu’un certain nombre d’entreprises n’ont pas de Directeur M&A ou que ceux-ci sont sous-staffés sur certains projets, ainsi nous sommes là pour assurer cette fonction en externe et les assister dans tous leurs projets sans qu’ils aient recours à un recrutement d’une personne en permanence. Enfin grâce au double cursus (conseils – entreprises) de l’ensemble de l’équipe nous apportons un savoir-faire M&A corporate à nos clients.