Nous rejoindre

June Partners recrute les meilleurs talents pour relever les défis de nos clients

Nos équipes jouent un rôle clé pour le développement de notre cabinet et auprès de nos clients. Les hommes et femmes de June Partners constituent notre principal actif.

C’est la raison pour laquelle June Partners apporte un soin particulier au recrutement et au développement des compétences de chaque collaborateur du cabinet.

Postuler

June Partners recrute des profils seniors et managers pour renforcer ses équipes et assister nos clients dans leurs projets de transformation et de retournement.

Vous souhaitez rejoindre June Partners, envoyez votre candidature spontanée : recrutement@june-partners.com

Nos Offres

3 Questions à Cédric Pierru

Directeur chez June Partners



- Quel est ton parcours professionnel ?

Cela fait plus de 20 ans que je travaille dans l’amélioration du Besoin en Fonds de Roulement (BFR), domaine que j’ai découvert un peu par hasard ! J’ai réalisé mon stage de fin d’études à la Direction Après-Vente de Renault pour mettre en place une nouvelle approche commerciale visant à optimiser les stocks concessionnaires. Cette première expérience m’a permis de rejoindre REL Consultancy Group, cabinet de conseil spécialisé dans l’optimisation du BFR. J’ai appris le métier de consultant en organisation et pendant plus de 10 ans j’ai accompagné des multinationales, avec des missions principalement en Europe et en Asie (dont 4 ans basé à Singapour). Par la suite, j’ai intégré EY France en tant que Directeur Principal en charge du BFR à l’international (principalement en lien avec les bureaux anglais, allemand, espagnol, canadien et américain) avant de me lancer dans l’aventure entrepreneurial. Ce fut une expérience très instructive avec de belles réalisations mais quelques années plus tard j’ai eu envie de rejoindre une équipe structurée et pluridisciplinaire.

- Pourquoi avoir rejoint un cabinet et avoir suivi l’aventure June Partners ?

Expertises et Management sont les 2 mots qui me viennent à l’esprit en premier. June regroupe des expertises à la fois diverses, pointues et opérationnelles, nous permettant d’accompagner les entreprises dans des situations très variées et de pouvoir mesurer concrètement le résultat des actions mises en place avec nos clients.

Le management des équipes suit un principe d’exigence bienveillante, qui permet de progresser et de se sentir soutenu.

A la croisée de ces 2 notions j’ai également été séduit par le processus d’innovation en place et la réelle volonté de réinventer notre métier du conseil. De nombreuses pistes sont explorées en interne par des groupes projets et nous partageons régulièrement les avancées, c’est très stimulant !

- Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

Ma mission principale est de diriger des programmes d’amélioration du BFR chez nos clients. Sur la dernière année, j’ai par exemple travaillé sur la mise en place d’un programme de transformation du cycle clients pour une entreprise des métiers de bouche sur Paris, sur un projet d’optimisation des stocks pour une entreprise industrielle en Normandie, sur une revue européenne du processus de facturation pour une multinationale américaine et sur un projet de réduction du DSO pour une entreprise de services aux Pays Bas. Je suis impliqué sur des projets internes, actuellement un POC sur l’évolution de nos outils d’analyse (particulièrement les aspects d’algorithmie prédictive et de visualisation des données), et participe à la démarche commerciale, que ce soit pour la prospection ou la réponse aux problématiques de nos clients actuels.

3 Questions à Daniel Maizener

Manager chez June Partners



- Quel est ton parcours professionnel ?

Après une école de commerce (IESEG), j’ai rejoint le la Société Générale en tant que Contrôleur de Gestion, puis j’ai souhaité approfondir mes connaissances financières et j’ai effectué une année à l’EM Lyon en Ingénierie Financière. Je suis entré dans le monde de l’entreprise dans un fonds d’investissement Immobilier (Franco-Allemand) pendant 2 ans puis j’ai intégré le monde des PME en tant que Directeur Financier dans une PME du transport, filiale d’un groupe britannique, sur des problématiques d’optimisation des coûts et réorganisation financière. J’ai rapidement pris la décision de me challenger dans une entreprise de conseil exigeante et j’ai rejoint June Partners.

- Pourquoi avoir justement rejoint un cabinet de conseil et plus particulièrement June Partners ?

Pour moi l’essence même du conseil est d’avoir une variété de missions en fonction de problématiques mais aussi en fonction du contexte et de l’environnement dans lequel nous travaillons, comme la taille des entreprises et des secteurs d’activités extrêmement différents. Par conséquent, nous devons constamment nous adapter, remettre en question notre travail pour répondre au mieux aux challenges que rencontrent nos clients.

June Partners est un cabinet à taille humaine, dynamique qui remet en question le métier du conseil avec une approche différente. Nous sommes impliqués et nous sommes encouragés à la prise d’initiative. Il est essentiel pour répondre aux besoins de ses clients d’être impliqué à leurs côtés et de proposer des solutions innovantes.

- Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

Je travaille en tant que manager chez June Partners et j’interviens principalement sur des projets de réorganisation de la fonction finance. Par exemple, j’ai accompagné mon client sur des projets de mise en place d’outil BI ou de dématérialisation, dans ce cas je participe au diagnostic des besoins, à la structuration du cahier des charges puis j’assiste le chef de projet interne sur la mise en place et l’adhésion de ses équipes. Il m’arrive aussi de revoir l’organisation finance comme celle du contrôle de gestion pour la mettre au cœur de l’entreprise en développant la fonction de Business Partner soit par la révision des processus internes ou en créant ex-nihilo la fonction et les outils. Globalement nous intervenons sur toutes les phases de transformation de l’entreprise, de la clarification des besoins avec le diagnostic à la définition du plan d’actions avec le client pour enfin mettre en place avec les équipes internes du client les recommandations énoncées précédemment.

3 Questions à Olivier Issaverdens

Directeur chez June Partners



- Quel est ton parcours professionnel ?

Diplômé de l’ESCP Europe, j’ai débuté ma carrière à New York dans une start-up spécialisée dans la vente de partitions de musique digitalisées par internet. De retour en France et après un passage par la Française des Jeux, j’ai choisi de compléter ma formation par un Mastère Spécialisé en Management et Organisation de l’ESCP Europe, formation qui m’a amené à m’intéresser à des cas de réorganisation et de restructuration d’entreprises. J’ai alors rejoint AKYA Consulting, cabinet de conseil spécialisé dans la cession et la reconversion de sociétés et d’activités industrielles. En septembre 2016, nous avons rejoint June Partners pour renforcer l’équipe Corporate Finance existante.

- Pourquoi avoir rejoint un cabinet de conseil ?

J’ai fait le choix d’intégrer un cabinet de conseil pour pouvoir intervenir de façon ponctuelle sur des sujets et dans des situations qui sortent du quotidien des entreprises, et pour pouvoir travailler pour des clients et des secteurs variés. Mais j’ai aussi fait le choix d’un cabinet de conseil très opérationnel. Aujourd’hui, nous avons rejoint June Partners, un cabinet de taille plus conséquente mais dont l’ADN reste le même. Le rapprochement avec June Partners nous permet de proposer davantage de solutions à nos clients dans l’amélioration de leur performance et surtout au quotidien d’échanger avec des collaborateurs d’expertises à la fois différentes mais complémentaires.

- Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

J’interviens majoritairement sur des missions de cession et de reconversion de sociétés ou d’activités en situation complexe : société ou activité en perte, non cœur de métier, activité à reconvertir… J’interviens, par exemple, lorsqu’un groupe a identifié que, pour des raisons diverses, il ne sera plus à même d’assurer une charge d’activité pérenne à l’une de ses activités ou filiales. Ma mission consiste alors à rechercher des partenaires intéressés par acquérir cette activité ou cette filiale pour la redéployer sur des nouveaux produits et de nouveaux marchés, en s’appuyant sur les savoir-faire et les moyens existants. C’est une approche collective qui offre une alternative à des fermetures de sites ou d’activités.

3 Questions à Claude Ansaldi

Manager chez June Partners



- Quel est ton parcours professionnel ?

Après une école de commerce (ESC Rouen Neoma), j’ai rejoint le cabinet Deloitte en tant qu’auditrice financière pendant 4 ans puis le monde de l’entreprise en tant que contrôleuse financière. J’ai rapidement pris la décision de retourner dans un cabinet mais cette fois-ci dans la partie conseil. J’ai ainsi réalisé des missions d’accompagnement des directions générales et financières sur des problématiques liées à leur organisation, performance et systèmes d’informations. Après 3 années dans ce cabinet j’ai décidé de rejoindre l’aventure June Partners.

- Pourquoi avoir poursuivi dans le conseil et rejoint June Partners ?

Ce que j’apprécie dans le secteur du conseil c’est la variété, aussi bien des clients que des missions. J’ai la chance de pouvoir d’intervenir dans des secteurs différents à chacune de mes missions et donc de découvrir de nouvelles activités, organisations et fonctionnements ce qui est très enrichissant sur le plan du développement professionnel.

J’ai le sentiment d’être dans un apprentissage constant ce qui est stimulant. Chaque mission étant différente c’est à chaque fois un nouveau challenge. La durée des missions nous permet de véritablement comprendre le fonctionnement des entreprises en étant proche des équipes et donc d’aborder les sujets en profondeur ce qui est une véritable valeur ajoutée pour nos clients.

J’ai rejoint June car je souhaitais continuer à évoluer dans un cabinet à taille humaine avec un important niveau d’expertise, des missions variées et beaucoup d’opérationnel.

- Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

Je travaille au sein du pôle performance financière et interviens principalement dans l’accompagnement de projets de transformation, que ce soit des projets relatifs aux systèmes d’information en tant qu’Assistante à maîtrise d’ouvrage, rédaction de processus. Je travaille également sur des missions d’optimisation de fonctions financières : réalisation de diagnostic, proposition d’un plan d’action ainsi que l’accompagnement lors de la phase de mise en place des recommandations.

3 Questions à Thomas Pion

Directeur Associé chez June Partners



- Quel est ton parcours professionnel ?

Diplômé de l’EM Lyon et Avocat au Barreau de Paris, j’ai débuté ma carrière dans des cabinets d’Avocats internationaux (principalement en Corporate, Social et Restructuring).

Désireux de m’orienter rapidement vers le monde de l’entreprise, j’ai poursuivi ma formation dans un cabinet de conseil dédié aux opérations de restructuration pour le compte de groupe du CAC 40 avant d’intégrer l’équipe de Xavier P. Négiar, spécialisée en retournement d’entreprises.

En janvier 2015, nous avons rejoint June Partners, afin de développer l’équipe Operations dans le but d’accompagner les entreprises en transformation (avec ou sans prise de mandat social).

- Pourquoi avoir rejoint un cabinet de conseil ?

Plus particulièrement intéressé par la dimension opérationnelle et concrète des dossiers, j’ai poursuivi ma carrière en cabinet de conseil afin de mettre en application les compétences opérationnelles et financières acquises au cours de ma formation en école de commerce.

June Partners se distingue des cabinets de conseil traditionnels par une approche pluridisciplinaire et opérationnelle nous permettant d’obtenir des résultats significatifs à court terme.

- Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

Nous œuvrons à l’accompagnement de Direction Générale de PME pour le compte de fonds d’investissements ou d’actionnaires familiaux.

Après un diagnostic opérationnel et financier de plusieurs semaines, nous avons la capacité de prendre en main les fonctions clés de l’entreprise (DG, DAF, DRH, Direction Commerciale). Nous nous insérons au sein des équipes clients afin de faire avancer les sujets jugés prioritaires et stratégiques conjointement avec l’actionnaire.

A titre d’exemple, je participe depuis plus de 2 ans à la direction générale d’une PME spécialisée dans la location longue durée de véhicules industriels. Notre mission a débuté par une phase d’un an de retournement qui nous a vu bâtir une nouvelle organisation, construire un projet d’entreprise et dynamiser la fonction commerciale. Nous avons par la suite procédé à la cession de l’entreprise dans le respect de la mission initialement convenue avec l’actionnaire.

Maintenu à la direction par le nouvel actionnaire, nous travaillons actuellement à la poursuite des actions menées dans une optique de croissance organique et externe.

Notre dispositif pluridisciplinaire composé de profils variés et complémentaires nous permet d’adresser l’intégralité des problématiques auxquelles sont confrontés les dirigeants et les actionnaires dans ce type de contexte et d’obtenir des résultats immédiats.

3 Questions à Emilie Thevenet

Directeur chez June Partners



- Quel est ton parcours professionnel ?

A la fin de mon école de commerce, l’ESG - Ecole Supérieure de Gestion, je suis rentrée chez EY pour réaliser un stage au sein de la branche Conseil. Après cette expérience réussie, j’ai décidé de poursuivre ma carrière dans le conseil en intégrant le département Working Capital Management : les missions y étaient diversifiées et très opérationnelles. En 2005 je faisais donc partie de l’équipe BFR en tant qu’assistante et cela durant 3 ans. Lorsque l’occasion s’est présentée, j’ai suivi une partie de l’équipe chez Duff & Phelps, pour ensuite en 2013, me lancer avec eux dans l’aventure June Partners !

Pourquoi avoir rejoint un cabinet et avoir suivi l’aventure June Partners ?

Ce qui m’intéresse est véritablement l’activité de cabinet de conseil, et ce depuis toujours.

Avoir une mission pendant 6 mois, un an puis une autre, changer de secteurs d’activité, d’équipes de travail ou de contextes, est une véritable richesse de notre métier. A chaque mission, vous êtes amenés à travailler dans des environnements ou sur des problématiques variées, aux côtés d’équipes qui ont des approches ou des visions différentes. Il est donc nécessaire de s’adapter continuellement, tant aux interlocuteurs qu’aux contextes ; chaque mission est un nouveau challenge à relever où tout est à rebâtir. Notre rôle est de surperformer sur chacune de nos missions, ce qui est très motivant et passionnant.

Aujourd’hui, la force de June Partners, et notamment de l’équipe Performance Financière à laquelle j’appartiens, est l’esprit de travail. Nous sommes un cabinet à dimension humaine, de véritables opérationnels et avons une grande autonomie sur chacune de nos missions.

Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

Comme évoqué précédemment, je fais partie de l’équipe Performance Financière. Nous accompagnons nos clients dans leur transformation financière en intégrant une approche très orientée « Cash », en lien avec les problématiques d’optimisation du BFR. De fait, j’interviens sur les cycles Clients, Fournisseurs et Stocks et de manière opérationnelle. Nous établissons dès le départ un premier contact avec les équipes (le management mais aussi les opérationnels) et appréhendons leur niveau de compétence, leurs profils ainsi que leur appétence au changement. Ces éléments sont essentiels si l’on souhaite insuffler la transformation et les faire adhérer au projet.

Nous formalisons ensuite une feuille de route et accompagnons dans la mise en œuvre. Etant aussi très opérationnelle, je travaille donc au côté des équipes sur des sujets de réorganisation ou création de nouveau département, de révision ou mise en place de nouveaux processus, d’ajustement ou mise en place de nouveaux outils, voire si nécessaire, de recherche et mise en place de financement.

3 Questions à Nicolas Horaist

Directeur Associé chez June Partners



- Quel est ton parcours professionnel ?

A ma sortie d’HEC, en 2004, j’ai été recruté au poste de chargé de mission pour le directeur général de Groupama à Londres. Pendant 3 ans, j’ai accompagné les projets et le développement (acquisitions) de la filiale anglaise du groupe.

Puis, en 2006, j’ai rejoint Diadeis, PME française de services sous LBO, au poste de directeur financier. Mes missions ont été variées et passionnantes : dans un premier temps la société a connu des difficultés et nous avons restructuré et levé des fonds. Puis j’ai accompagné le développement de la société : le CA a triplé en 3 ans, grâce à 2 acquisitions ciblées et au développement de l’activité Packaging. En 2010-2011, j’ai piloté la séparation de la société en deux pôles d’activité, ainsi que la cession du pôle Numérisation à Numen Europe.

En 2012, j’ai rejoint Duff & Phelps en tant que Consultant et j’ai donc été là pour le lancement et l’aventure de June Partners en décembre 2013 !

Pourquoi avoir rejoint un cabinet et avoir suivi l’aventure June Partners ?

Curieux de nature et passionné par le monde de l’entreprise, je souhaitais intervenir sur des missions variées tant en termes de contenu que d’environnement. Le rôle de consultant m’offre la possibilité de mettre en pratique mes expertises financières et de gestion de projet et de répondre à des problématiques complexes, c’est très stimulant.

June Partners est un cabinet à taille humaine, et dynamique, j’ai été séduit par l’approche très pragmatique et opérationnelle : nous sommes avant tout des hommes (et des femmes) d’entreprise.

Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

En tant que Directeur chez June Partners, j’interviens sur des missions de définition et de mise en œuvre de projet de transformation dans des contextes souvent compliqués principalement pour des ETI ou filiales de grands groupes. Après un diagnostic social, financier et organisationnel approfondi, nous les accompagnons dans leur transformation. Pour cela nous nous appuyons sur les équipes du client et sur les ressources du cabinet : finance, ressources humaines, systèmes d’information, comptabilité, commerce ou opérations.

Au-delà de l’implication sur ces missions, la philosophie du cabinet nous permet de participer activement à la vie de l’entreprise : recrutement, rencontres avec les prospects, propositions commerciales… Passionné de voile je me suis par exemple impliqué dans le partenariat avec Yvan Bourgnon en 2015.

3 Questions à Jacques d'Armaillé

Manager chez June Partners



- Quel est ton parcours professionnel ?

Afin de combler l’une de mes passions, j’ai commencé tout d’abord par une Maitrise d’histoire ! Puis, j’ai été diplômé de Sciences-Pô Paris, option Ressources Humaines. Avant de rejoindre les équipes de June Partners, j’ai occupé pendant une quinzaine d’années des fonctions RH opérationnels sur des sites de production ou dans des directions, au sein de groupes français et internationaux (Transport/logistique, BTP, industrie essentiellement).

- Pourquoi avoir alors rejoint June Partners ?

Pour être honnête, je me destinais plutôt à une évolution en entreprise. Rejoindre le conseil était tout sauf une évidence pour moi. Mes premiers contacts avec June Partners se sont produits à une époque où je souhaitais donner une inflexion à ma carrière, d’avantage dans la construction de stratégies de direction, dans un esprit « Business Partner », tout en conservant une forte dimension opérationnelle.
J’ai retrouvé cette équation dans l’approche du cabinet. J’ai été aussi séduit par la forte orientation success, et le niveau d’expertise mis en œuvre. Les collaborateurs du cabinet connaissent l‘entreprise ; ils en parlent le langage ; beaucoup y ont travaillé en tant que salarié. Nous évitons ainsi les discours « y’a qu’à faut qu’on » et les litanies conceptuelles, au profit d’une approche pragmatique et professionnelle qui sait parler à nos clients.

* Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

J’apporte mon expérience au Pôle Opérations.

Cela se traduit d’abord à travers des missions d’expertise RH. Nous accompagnons des Directions d’entreprise dans leur recherche d’optimisation (audit paie, négociation d’entreprise sur le temps de travail par ex), depuis la conception d’un projet jusqu’à sa réalisation et son évaluation

D’autre part, dans le cadre d’interventions plus conséquentes, par exemple lorsque le cabinet prend le mandat de direction d’une entreprise, j’interviens au sein d’une équipe June pluridisciplinaire. J’amène alors mon expertise, mon grain de sel RH, au service d’un projet de développement ou de retournement d’entreprise. Car c’est aussi cela, la force de June : faire collaborer des professionnels de leur métier pour intervenir de manière globale et opérationnelle. A ce titre, nous pouvons recourir à des outils d’aide à la décision tels que le diagnostic social, ou le BBZ qui est un outil maison de modélisation de l’exploitation d’une entreprise.

Je peux être également sollicité pour assurer temporairement le mandat d’une Direction RH. Je suis dans ce cas pleinement intégré dans le CODIR de l’entreprise et j’assume alors complètement la fonction dans toutes ses dimensions.

3 Questions à Olivier Brom

Directeur chez June Partners



- Quel est ton parcours professionnel ?

Après un Mastère en Finance, j’ai démarré ma carrière dans le M&A au sein d’une banque d’affaires parisienne. Pendant 4 ans, j’ai travaillé sur plusieurs dossiers de tous types de secteurs : industrie, automotive, telecom, retail… A la suite de cette expérience très riche, j’ai participé à un projet entrepreneurial dans la restauration avant de revenir à mon parcours initial le M&A et de rejoindre une boutique small et mid cap.

- Pourquoi avoir alors rejoint June Partners ?

Voulant capitaliser ma double expérience entreprises et conseils, rejoindre June Partners était pour moi une très belle opportunité. L’approche du cabinet très opérationnelle sur l’expertise Corporate Finance, m’a beaucoup séduit, notamment avec son offre d’externalisation de la fonction M&A.

* Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

Au sein du pôle corporate finance nous avons donc une approche très opérationnelle, et en mode gestion de projet avec une approche plug & play. Nous accompagnons nos clients sur des opérations de build up, carve out… depuis l’amont de la transaction jusqu’à la phase d’intégration (assistance à la rédaction de la stratégie, screening des cibles/acquéreurs, préparation des actifs, gestion sous la responsabilité du client de l’ensemble du process : comprenant l’intégration opérationnelle voire la sortie avec la participation à la rédaction et la mise en place des TSA…). Nous constatons aujourd’hui qu’un certain nombre d’entreprises n’ont pas de Directeur M&A ou que ceux-ci sont sous-staffés sur certains projets, ainsi nous sommes là pour assurer cette fonction en externe et les assister dans tous leurs projets sans qu’ils aient recours à un recrutement d’une personne en permanence. Enfin grâce au double cursus (conseils – entreprises) de l’ensemble de l’équipe nous apportons un savoir-faire M&A corporate à nos clients.