RH – 3 questions à Nicolas Horaist – Directeur chez June Partners

Quel est ton parcours professionnel ?

A ma sortie d’HEC, en 2004, j’ai été recruté au poste de chargé de mission pour le directeur général de Groupama à Londres. Pendant 3 ans, j’ai accompagné les projets et le développement (acquisitions) de la filiale anglaise du groupe.

Puis, en 2006, j’ai rejoint Diadeis, PME française de services sous LBO, au poste de directeur financier. Mes missions ont été variées et passionnantes : dans un premier temps la société a connu des difficultés et nous avons restructuré et levé des fonds. Puis j’ai accompagné le développement de la société : le CA a triplé en 3 ans, grâce à 2 acquisitions ciblées et au développement de l’activité Packaging. En 2010-2011, j’ai piloté la séparation de la société en deux pôles d’activité, ainsi que la cession du pôle Numérisation à Numen Europe.

En 2012, j’ai rejoint Duff & Phelps en tant que Consultant et j’ai donc été là pour le lancement et l’aventure de June Partners en décembre 2013 !

Pourquoi avoir rejoint un cabinet et avoir suivi l’aventure June Partners ?

Curieux de nature et passionné par le monde de l’entreprise, je souhaitais intervenir sur des missions variées tant en termes de contenu que d’environnement. Le rôle de consultant m’offre la possibilité de mettre en pratique mes expertises financières et de gestion de projet et de répondre à des problématiques complexes, c’est très stimulant.

June Partners est un cabinet à taille humaine, et dynamique, j’ai été séduit par l’approche très pragmatique et opérationnelle : nous sommes avant tout des hommes (et des femmes) d’entreprise.

Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

En tant que Directeur chez June Partners, j’interviens sur des missions de définition et de mise en œuvre de projet de transformation dans des contextes souvent compliqués principalement pour des ETI ou filiales de grands groupes. Après un diagnostic social, financier et organisationnel approfondi, nous les accompagnons dans leur transformation. Pour cela nous nous appuyons sur les équipes du client et sur les ressources du cabinet : finance, ressources humaines, systèmes d’information, comptabilité, commerce ou opérations.

Au-delà de l’implication sur ces missions, la philosophie du cabinet nous permet de participer activement à la vie de l’entreprise : recrutement, rencontres avec les prospects, propositions commerciales… Passionné de voile je me suis par exemple impliqué dans le partenariat avec Yvan Bourgnon en 2015.