RH – 3 questions à Jacques d’Armaillé – Manager chez June Partners

Quel est ton parcours professionnel ?

Afin de combler l’une de mes passions, j’ai commencé tout d’abord par une Maitrise d’histoire ! Puis, j’ai été diplômé de Sciences-Pô Paris, option Ressources Humaines. Avant de rejoindre les équipes de June Partners, j’ai occupé pendant une quinzaine d’années des fonctions RH opérationnels sur des sites de production ou dans des directions, au sein de groupes français et internationaux (Transport/logistique, BTP, industrie essentiellement).

Pourquoi avoir alors rejoint June Partners ?

Pour être honnête, je me destinais plutôt à une évolution en entreprise. Rejoindre le conseil était tout sauf une évidence pour moi. Mes premiers contacts avec June Partners se sont produits à une époque où je souhaitais donner une inflexion à ma carrière, d’avantage dans la construction de stratégies de direction, dans un esprit « Business Partner », tout en conservant une forte dimension opérationnelle.

J’ai retrouvé cette équation dans l’approche du cabinet. J’ai été aussi séduit par la forte orientation success, et le niveau d’expertise mis en œuvre. Les collaborateurs du cabinet connaissent l‘entreprise ; ils en parlent le langage ; beaucoup y ont travaillé en tant que salarié. Nous évitons ainsi les discours « y’a qu’à faut qu’on » et les litanies conceptuelles, au profit d’une approche pragmatique et professionnelle qui sait parler à nos clients.

Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

J’apporte mon expérience au Pôle Opérations.

Cela se traduit d’abord à travers des missions d’expertise RH. Nous accompagnons des Directions d’entreprise dans leur recherche d’optimisation (audit paie, négociation d’entreprise sur le temps de travail par ex), depuis la conception d’un projet jusqu’à sa réalisation et son évaluation.

D’autre part, dans le cadre d’interventions plus conséquentes, par exemple lorsque le cabinet prend le mandat de direction d’une entreprise, j’interviens au sein d’une équipe June pluridisciplinaire. J’amène alors mon expertise, mon grain de sel RH, au service d’un projet de développement ou de retournement d’entreprise. Car c’est aussi cela, la force de June : faire collaborer des professionnels de leur métier pour intervenir de manière globale et opérationnelle. A ce titre, nous pouvons recourir à des outils d’aide à la décision tels que le diagnostic social, ou le BBZ qui est un outil maison de modélisation de l’exploitation d’une entreprise.

Je peux être également sollicité pour assurer temporairement le mandat d’une Direction RH. Je suis dans ce cas pleinement intégré dans le CODIR de l’entreprise et j’assume alors complètement la fonction dans toutes ses dimensions.