RH – 3 questions à Emilie Thevenet – Manager chez June Partners

Quel est ton parcours professionnel ?

A la fin de mon école de commerce, l’ESG - Ecole Supérieure de Gestion, je suis rentrée chez EY pour réaliser un stage au sein de la branche Conseil. Après cette expérience réussie, j’ai décidé de poursuivre ma carrière dans le conseil en intégrant le département Working Capital Management : les missions y étaient diversifiées et très opérationnelles. En 2005 je faisais donc partie de l’équipe BFR en tant qu’assistante et cela durant 3 ans. Lorsque l’occasion s’est présentée, j’ai suivi une partie de l’équipe chez Duff & Phelps, pour ensuite en 2013, me lancer avec eux dans l’aventure June Partners !

Pourquoi avoir rejoint un cabinet et avoir suivi l’aventure June Partners ?

Ce qui m’intéresse est véritablement l’activité de cabinet de conseil, et ce depuis toujours.

Avoir une mission pendant 6 mois, un an puis une autre, changer de secteurs d’activité, d’équipes de travail ou de contextes, est une véritable richesse de notre métier. A chaque mission, vous êtes amenés à travailler dans des environnements ou sur des problématiques variées, aux côtés d’équipes qui ont des approches ou des visions différentes. Il est donc nécessaire de s’adapter continuellement, tant aux interlocuteurs qu’aux contextes ; chaque mission est un nouveau challenge à relever où tout est à rebâtir. Notre rôle est de surperformer sur chacune de nos missions, ce qui est très motivant et passionnant.

Aujourd’hui, la force de June Partners, et notamment de l’équipe Performance Financière à laquelle j’appartiens, est l’esprit de travail. Nous sommes un cabinet à dimension humaine, de véritables opérationnels et avons une grande autonomie sur chacune de nos missions.

Quelles sont tes missions au sein du cabinet ?

Comme évoqué précédemment, je fais partie de l’équipe Performance Financière. Nous accompagnons nos clients dans leur transformation financière en intégrant une approche très orientée « Cash », en lien avec les problématiques d’optimisation du BFR. De fait, j’interviens sur les cycles Clients, Fournisseurs et Stocks et de manière opérationnelle. Nous établissons dès le départ un premier contact avec les équipes (le management mais aussi les opérationnels) et appréhendons leur niveau de compétence, leurs profils ainsi que leur appétence au changement. Ces éléments sont essentiels si l’on souhaite insuffler la transformation et les faire adhérer au projet.

Nous formalisons ensuite une feuille de route et accompagnons dans la mise en œuvre. Etant aussi très opérationnelle, je travaille donc au côté des équipes sur des sujets de réorganisation ou création de nouveau département, de révision ou mise en place de nouveaux processus, d’ajustement ou mise en place de nouveaux outils, voire si nécessaire, de recherche et mise en place de financement.